Menu

Un enseignant condamné à 16 mois de prison pour harcèlement sexuel

Le Tribunal de première instance de la Manouba a condamné un professeur à seize mois de prison, pour harcèlement sexuel.

Cette affaire remonte au mois de septembre, lorsque la brigade de lutte contre la violence portée aux enfants de la Manouba a reçu des plaintes déposées par des élèves filles d’un lycée qui ont été victimes de harcèlement sexuel de la part d’un enseignant.

L'enquête et les investigations menées ont abouti à la confirmation des accusations, d'où le procès et la condamnation de l'enseignant à seize mois de prison.