Menu

Un agent de la Garde nationale, séquestre, torture et viole sa voisine

Une jeune femme a été séquestrée dans une maison située au centre-ville de Nasrallah (gouvernorat de Kairouan). Elle a été agressée et des parties de son corps ont été brûlées par des cigarettes.

L'auteur des faits n’est qu’un agent de la Garde nationale qui travaille au gouvernorat de Kasserine voisin de la victime.

Selon les faits, il est accusé du viol de cette femme. Il a aussi filmé sa victime nue après des menaces avec une arme blanche.

L'agresseur a inventé une affaire de trafic de drogue. Il a annoncé à ses voisins que leur fille est impliquée et qu'il est capable de l'aider. Il a donc demandé à la jeune femme de venir le voir chez-lui pour demander d'autres détails sur cette affaire montée de toutes pièces. En se rendant chez lui, la femme est tombée dans le piège. Elle a été séquestrée vers 15 heures. Elle n'a réussi à prendre la fuite que vers minuit.

Alertée, la brigade spécialisée dans les crimes contre les femmes et l'enfant à Bouhajla a réussi à interpeller l'agent en question. Il avait en sa possession une quantité de résine de cannabis, des vêtements de sa victime, une arme blanche et un téléphone qui contenait des vidéos de sa victime.

Le juge d'instruction au Tribunal de première instance de Kairouan a émis un mandat de dépôt contre l'agent. La victime a été transférée devant un médecin légiste.