Menu

Le ministère des Affaires étrangères réagit aux déclarations de l'UE

 

Après la déclaration du Haut représentant de l'Union Européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité qui a suivi la sévère motion du Parlement européen, concernant le recul des libertés et les propos du président de la République, relatifs aux Subsahariens en Tunisie, le ministère des Affaires étrangères a rendu public, le communiqué suivant :

"Les Tunisiens ont pris connaissance et certainement bonne note de la déclaration faite par le Haut Représentant de l'Union Européenne pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité, le 20 mars 2023, jour de la fête Nationale de la Tunisie, et qui coïncide avec la fête de la Francophonie, dont la Tunisie est co-fondatrice et Présidente en exercice.

Les propos prononcés sont disproportionnés, tant au vu de la résilience bien établie du peuple tunisien, tout au long de son histoire, que par rapport à une menace migratoire vers l’Europe, en provenance du Sud.

Ces propos sélectifs continuent d’ignorer toute responsabilité dans la situation qui a prévalu en Tunisie et ailleurs, notamment depuis 2011 et jusqu’au 25 juillet 2021.

Saluant le soutien constructif de plusieurs partenaires dont l'Italie voisine, la Tunisie reste ouverte à un partenariat responsable, respectueux et d'égal à égal, avec tous ses partenaires, comme largement reflété par le communiqué du Conseil des Affaires Etrangères de l’Union Européenne, du même jour".