Menu

Amine Mahfoudh désavoue le projet de Constitution

Le constitutionnaliste et membre de l’Instance consultative pour une nouvelle République, Amine Mahfoudh, a publié les paroles d’une chanson du chanteur camerounais Francis Beby "Agatha", sur son compte Facebook et ce, en réponse au projet de Constitution, publié par la présidence de la République, hier jeudi, dans le JORT.

"Agatha, ne me mens pas
Ce n'est pas mon fils
Tu le sais bien
Ce n'est pas mon fils
Tu le vois bien
Ce n'est pas mon fils
Même si c'est le tien", a écrit Amine Mahfoudh, laissant penser que le projet proposé par l’Instance consultative n’a rien à voir avec celui publié dans le JORT.