Menu

L'Alliance pour la Tunisie : La réunion à l'ARP est un crime politique

Le parti "Alliance pour la Tunisie" a qualifié de "crime politique" la réunion, tenue hier lundi au bureau de l'Assemblée des représentants du peuple.

"Au mépris flagrant des décisions du 25 juillet qui ont mis terme à une décennie noire, Rached Ghannouchi lance des appels à la désobéissance qui menacent la paix civile du pays", a ajouté le parti dans une déclaration publiée mardi.

Le parti a exhorté le gouvernement et les appareils de l'Etat à "appliquer la loi sur les auteurs de ce crime politique qui menacent la sûreté nationale de la Tunisie".

Par ailleurs, l'Alliance pour la Tunisie a appelé le président de la République à engager un dialogue national sur les recommandations de la Consultation électronique ainsi que sur les questions politiques, économiques, sociales et culturelles de l'heure. Il a réclamé l'exclusion des partis ayant été au pouvoir durant la décennie écoulée.
Réuni hier lundi, Le bureau de l'ARP a décidé tenir deux séances plénières le 30 mars courant et le 2 avril prochain. La première plénière porte sur l'annulation des mesures exceptionnelles tandis que la deuxième examinera la situation financière, économique et sociale du pays.

(TAP)

Top Matin

01:00 - 06:00