Menu

Zakraoui: Saïed n'a plus le droit à l'erreur

Sghaïer Zakraoui, professeur de Droit public, a commenté, dans Midi Show de ce jeudi, les nouvelles mesures exceptionnelles annoncées par le président de la République, Kaïs Saïed.

Il a indiqué que le chef de l'Etat est devenu "l'unique décideur, en l'absence de la Cour constitutionnelle", portant la responsabilité à ceux qui ont retardé et entravé la mise en place de cette Cour.

Et de souligner: "La Constitution est connectée avec tous ses articles et il n'est pas possible de les dissocier (...) Je considère que la Constitution actuelle ne peut pas être appliquée".

Zakraoui a, également, considéré, qu'"on est dans une situation totalitaire exceptionnelle, en vertu de la Constitution", et que le Parlement est aujourd'hui terminé.

Il a, par ailleurs, souligné la nécessité de fixer un délai précis des mesures exceptionnelles.

"Il était du devoir de Kaïs Saïed d'activer l'article 80 mais il n'a pas le droit à l'erreur", a-t-il dit.