Menu

Chafik Sarsar : Kais Saïed et les trois scénarios possibles… (Vidéos)

L’ancien président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections, Chafik Sarsar, a indiqué, sur les ondes de Mosaïque FM dans Midi Show d'aujourd'hui, que suite au blocage que connaît la transition démocratique en Tunisie, le chef de l’Etat, Kais Saïed, a le choix entre trois scénarios possibles.

"Le premier passe par un montage politico-juridique qui n’est pas prévu, certes, par l’article 80 de la Constitution, mais qui permettra au président de dissoudre le Parlement quand l’ARP aura refusé d’approuver le gouvernement qu’il est appelé à proposer" a-t-il indiqué.  

"Le second est de reproduire le scénario de 2011 et d'écrire une nouvelle Constitution, tandis que le troisième consiste en l’organisation d'un référendum pour l’amender" a-t-il dit.
 
L’invité de Midi Show a souligné que l’amendement de la loi électorale s’impose pour éviter le scénario des législatives de 2019. "Si on se réfère aux derniers sondages, la formation d’un gouvernement, issu d'élections, sera difficile et à haut risque" a-t-il ajouté.
 
Sur un autre plan, Chafik Sarsar a estimé que le président de la République n’est pas isolé. En attestent les résultats des sondages d’opinion, réalisés depuis le 25 juillet 2021.