Menu

Ben Gaddour : ''L'UGTT veut un gouvernement le plus tôt possible''

Anouar Ben Gaddour, secrétaire général adjoint de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), a évoqué, dans Midi Show de ce jeudi, la position de l'Union quant au retard de la formation d'un gouvernement et à l'annonce de la feuille de route pour la prochaine phase.

Ben Gaddour a souligné que le syndicat a présenté un document dans ce sens, contenant des propositions concrètes qu'il juge nécessaires pour l'achèvement du processus du 25 juillet.

Il a, également, déclaré que les dirigeants de la Centrale syndicale considèrent le 25 juillet comme une "opportunité historique pour la Tunisie", en vue de la réforme et la construction, critiquant, toutefois, le retard quant à la formation du prochain gouvernement.

"L'UGTT veut un gouvernement le plus tôt possible (...), Or, le président n'a pas présenté de feuille de route. Jusqu'à quand doit-on l'attendre?", s’est-il interrogé.

Et d'ajouter: "Le chef de l'État, depuis les mesures exceptionnelles qu'il a prises, n'a statué sur aucun dossier et n'a rien fait (...) Des affaires et des dossiers très importants sont toujours en suspens".

Par ailleurs, l'invité de Midi Show a appelé le chef de l'Etat à déférer tous les dossiers de corruption à la justice et d'ouvrir le dossier de l'assassinat des deux martyrs, Belaid et Brahmi.

Ben Gaddour a précisé que la Centrale syndicale ne soutient personne.

"L'intérêt du pays doit passer avant tout (...) On attend la suite d'après le 25 juillet (...) On aimerait que le président de la République sauve le pays mais d'une manière participative", a-t-il conclu.