Menu

Dilou: 'Ennahdha devrait se remettre en question après le 25 juillet' (Vidéos)

Samir Dilou, dirigeant et député du mouvement Ennahdha a déclaré, dans Midi Show de ce vendredi, qu'il est une personne cohésive qui n'es pas faible mais ressent de l'amertume car "La Tunisie mérite mieux", selon ses dires.

"Je suis ce qui est écrit sur notre pays et ça me fait mal (...) je me sens opprimé", a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Samir Dilou a assuré avoir expliqué sa position au président du parti, Rached Ghannouchi, car la situation a changé mais on l'a accusé de vouloir obtenir le poste de Ghannouchi.

"J'ai été diabolisé et certains ont dit que je voulais sauter d'un navire en perdition (...) Celui qui met en danger la paix civile ou motive les Tunisiens à combattre ou à faire avancer l'intérêt partisan, a perdu une occasion en or pour se taire", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter: "Je voudrais que ma voix soit entendue au sein d'Ennahda car je ne suis pas le seul sage du parti."

D'autre part, Samir Dilou a indiqué qu'il est nécessaire que les dirigeants d'Ennahdha connaissent le poids du Mouvement, après les changements du 25 juillet.

"Les membres d'Ennahdha doivent se demander pourquoi seulement les bureaux du parti ont été incendiés dans tous les gouvernorats de la République et pourquoi les Tunisiens sont sortis dans les rues pour célébrer les mesures annoncées par le président de la République d'une manière spontanée", a-t-il conclu.