Menu
  Mondial Qatar 2022

Jalloul: Nous allons vers un ''congrès du peuple'', pas un Parlement

Le président de l'Alliance nationale de Tunisie, Néji Jalloul, a affirmé dans Midi Show de ce vendredi 7 octobre 2022, que son parti a lancé une initiative de redressement, considérant que le processus électoral "est une catastrophe nationale et que le nouveau Parlement ne répondra pas aux caractéristiques d'une Assemblée de représentants du peuple, mais qu'il sera une sorte de Congrès général du peuple, sans aucun lien entre ses membres.

Jalloul a expliqué que cette initiative est un appel au président de la République, Kais Saïed, à être rationnel et à reporter les élections législatives, tout en lançant un réel dialogue national autour de la loi électorale et un autre, socio-économique, portant sur les grandes réformes, sous la tutelle de l'UGTT qui représente une force neutre.

L'intervenant a ajouté : "on appellera, également, à la formation d'un front avec tous les partis n'ayant pas obtenu un financement étranger".

"L'objectif de cette initiative, en fin de compte, d'aboutir à l'adoption d'une nouvelle loi électorale répondant aux conditions démocratiques et ouvrant la porte à la concurrence loyale", conclut-il