Menu

Trifi : L'impunité a aggravé la crise

Bassem Trifi, vice-président de la Ligue tunisienne de défense des droits de l'Homme (LTDH), est revenu, ce lundi 17 janvier 2022, sur les incidents qui ont émaillé la manifestation du 14 janvier.

Trifi a dénoncé l'absence de volonté politique à faire face aux répressions policières répétitives. Il a, également, critiqué l'impunité des sécuritaires impliqués dans des affaires de violation des droits de l'Homme.

Trifi a, dans ce contexte, estimé que l'impunité a aggravé la crise du citoyen avec l'institution sécuritaire et celle judiciaire, faisant savoir que certains sécuritaires, accusés de meurtre avec préméditation, sont encore en état de liberté.


Il a, dans ce contexte, appelé les autorités à ouvrir une enquête sur ce qui s'est passé le 14 janvier.