Menu

Révision à la hausse des prix des carburants

Rachid Ben Dali, directeur général des carburants au ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, a indiqué dans une déclaration à Mosaïque FM, que la dernière révision des prix des carburants, selon le mécanisme d’autorégulation, ne représente que 2% des prix réels, alors qu'elle aurait dû être de 18%, selon ses estimations. 

Il a annoncé qu’au mois de mars, une nouvelle révision est prévue, sans révéler un  taux précis.

Ben Dali a précisé que la différence étant telle, le fonds de compensation des carburants a été contraint à intervenir au mois de février, pour la couvrir. Une mesure qui n'était pas prévue dans le budget de 2021.

Il a ajouté que 407 millions de dinars sont alloués à la subvention des prix des carburants. Mais avec la hausse des prix du baril, désormais dépassant les 67 dollars, cette somme n’est plus suffisante. Une telle situation de déséquilibre nécessite une révision du système des subventions, a-t-il estimé.