Menu

Iran: La dissolution de la police des mœurs en doute ?

 

Le procureur général iranien a annoncé, samedi dernier, l'abolition de la police des mœurs, à l'origine de l'arrestation de Mahsa Amini, dont la mort en détention a provoqué trois mois de contestation populaire. Cette annonce, qui intervient à la veille de trois jours de mobilisation et de grèves anti-régime, suscite une certaine prudence de nombre d'observateurs et spécialistes de l'Iran.

"La police des mœurs [...] a été abolie par ceux qui l'ont créée", a indiqué samedi soir à Qomm, Mohammad Jafar Montazeri, selon des propos rapportés par l'agence de presse Isna.

Cette annonce, considérée comme un geste envers les manifestants, est intervenue après la décision samedi des autorités de réviser une loi de 1983 sur le port du voile obligatoire en Iran, imposé quatre ans après la révolution islamique de 1979.

share