Menu

Samia Rhaïem, ''El Foundou'' et ses coups de colère

L’actrice Samia Rhaïem était, ce jeudi 28 avril 2022, l’invitée de Hédi dans Romdhane Show. Elle a expliqué qu’à chaque passage dans les médias elle exprime sa colère.

"Après El Foundou je n’ai pas pensé à arrêter ma carrière d’actrice. J’ai précisé que si les rôles proposés sont de cette même qualité je préfère mettre un terme à ma carrière. L’année dernière j’ai eu le sentiment que le rôle était adéquat. Le tournage n’a pas été achevé et plus de la moitié de ma performance a été supprimée au montage. La réalisatrice a expliqué que ceci est causé par un manque de temps. Elle a promis de se rattraper dans la deuxième saison. Mais le texte qu’on m'a donné était composé de quatre feuilles. J’ai donc refusé et j’ai même proposé l’actrice Jouda Nejah pour me remplacer. Saoussen Jomni a insisté pour que j’accepte et elle a proposé de glisser quelques séquences supplémentaires au tournage. Mais au montage plusieurs scènes ont été coupées.  Il s’agit d’un manque de respect car ce rôle n’était pas à la hauteur de mon statut d’actrice. Je refuse de faire des apparitions intelligentes à ce stade de ma carrière".

Samia Rhaïem a aussi déploré le fait que certains jeunes acteurs manquent de talent. "J’ai été estomaquée et j’ai dit tout haut ce que les autres ont dit tout bas. Je ne vise pas directement Fatma Bartakis mais les instagrameuses en général... C’est la réalisatrice qui évalue la performance d’acteurs comme Fatma Bartakis. J’ai continué le tournage car je suis professionnelle. J’ai travaillé presque comme figurante dans la deuxième saison El Foundou. Je n’ai exprimé ma colère qu’après la fin de la diffusion. Après mes déclarations, impossible que Saoussen Jomni ne me rappelle pour un nouveau rôle. Je présente mes excuses à Fatma Bartakis si elle s’est sentie visée par mes remarques et déclarations. Ce n’était pas voulu mais ce que j’ai dit exprime vraiment mes pensées sans aucune mauvaise intention", a encore expliqué l'actrice.