Menu
  Mondial Qatar 2022

Indonésie: 131 morts lors de la bousculade meurtrière dans un stade

Six morts supplémentaires ont été comptabilisés après le mouvement de foule meurtrier dans un stade en Indonésie, l'une des pires tragédies de l'histoire du foot, portant le bilan à 131 morts, a fait savoir à l'AFP un responsable local de la Santé.

Ces six victimes, qui ont succombé à leurs blessures, "ont été renvoyées à leurs familles", a déclaré Wiyanto Wijoyo, responsable de l'agence sanitaire de Malang, où la tragédie a eu lieu.

L'Indonésie s'est réveillée, dimanche, endeuillée par l'une des pires tragédies jamais survenues dans un stade. Selon le dernier bilan des autorités locales, au moins 125 personnes sont mortes dans un mouvement de foule quand des milliers de fans ont envahi un terrain de football et ont été aspergés de gaz lacrymogène, selon un premier bilan.

Le drame, qui s'est déroulé samedi soir dans la ville de Malang, à l'est de l'île de Java, a aussi fait quelque 180 blessées dans cet archipel d'Asie du Sud-Est où les rivalités entre supporters virent souvent à la catastrophe.

Des supporters de l'équipe du Arema FC ont pénétré sur le terrain du stade Kanjuruhan, dans la ville de Malang, après la défaite de leur équipe 3 à 2 contre celle de Persebaya Surabaya. C'était la première fois en plus de vingt ans que l'Arema FC perdait face à sa grande rivale.

La police, qui a qualifié cet incident d'«émeutes», a tenté de persuader les fans de regagner les gradins et a tiré des gaz lacrymogènes après la mort de deux policiers. De nombreuses victimes ont été piétinées mortellement. Des survivants ont décrit des spectateurs pris de panique, bloqués par la foule, quand la police a lancé des gaz lacrymogènes.

(AFP)

Top Matin

00:00 - 05:00