Menu

Suède : Aussitôt nommée, la première ministre démissionne

Après son élection, par le Parlement suédois, mercredi 24 novembre, la nouvelle première ministre, Magdalena Andersson, a été contrainte de démissionner après la mise en minorité de son budget et le départ de ses alliés écologistes du gouvernement.

 

« Il y a une pratique constitutionnelle voulant qu’un gouvernement de coalition démissionne lorsqu’un parti le quitte. Je ne veux pas diriger un gouvernement dont la légitimité est remise en cause », a déclaré la dirigeante sociale-démocrate, lors d’une conférence de presse, où elle a dit espérer être réélue à son poste lors d’un vote ultérieur.