Menu

Propos 'réchauffés' de Georges Kordahi et indignation du Golfe

Le Conseil de coopération du Golfe a condamné ce mercredi les déclarations du ministre de l’Information George Kordahi sur la guerre du Yémen. À sa décharge, elles avaient été prononcées avant la formation d’un nouveau gouvernement.

Pour rappel, Georges Cordahi avait accusé l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis d’agression contre le Yémen, allusion aux opérations militaires saoudiennes et émiratis qui visent depuis 2014 principalement les rebelles chiites houthis.