Menu

WikiLeaks: Les USA reviennent à la charge

Après un premier échec, les Etats-Unis reviennent à la charge, ce mercredi, devant la justice britannique pour obtenir l'extradition du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, qu'ils poursuivent pour une fuite massive de documents.

Après sept ans reclus à l'ambassade d'Equateur à Londres et deux ans et demi à la prison de haute sécurité de Belmarsh, l'Australien de 50 ans, considéré par ses partisans comme une victime d'attaques contre la liberté d'expression, a fait un pas majeur vers la liberté en janvier dernier.

La juge britannique Vanessa Baraitser avait alors rejeté la demande américaine d'extradition en raison du risque de suicide de Julian Assange, qui risque 175 ans de prison aux États-Unis.

(AFP)