Menu

Liban: Journée de deuil national

Au lendemain des affrontements armés qui ont éclaté, hier jeudi, dans les rues de Beyrouth, en marge d'une manifestation organisée par les mouvements Hezbollah et Amal, le calme est revenu dans le secteur de Tayouné, où l'armée s'est déployée. Les funérailles des six victimes tombées par balles, doivent avoir lieu, ce vendredi, décrété journée de deuil national.

Des combats de rue ont opposé, jeudi 14 octobre, des hommes armés à Beyrouth, après des tirs lors d'une manifestation organisée par les mouvements chiites Hezbollah et Amal. Des violences qui ont fait six morts et ravivé le spectre de la guerre civile au Liban.

Les affrontements se sont déroulés près du Palais de justice, où se sont massés des partisans des deux mouvements pour exiger le remplacement du juge Tarek Bitar, chargé de l'enquête sur l'explosion au port de Beyrouth en 2020.