Menu

Egypte: Procès public du meurtrier de sa camarade de faculté

Le procès d'un Egyptien accusé d'avoir tué une étudiante devant son université parce qu'elle refusait ses avances, s'est ouvert, ce dimanche, dans le nord de l'Egypte.

L'affaire est particulièrement suivie en Egypte où une vidéo du meurtre de Nayera Achraf le 19 juin a été très partagée en ligne.

Au tribunal pénal de Mansourah, à 130 km au nord du Caire, l'accusé Mohammed Adel répond d'"homicide volontaire avec préméditation" après avoir reconnu devant le juge avoir suivi avec l'intention de la tuer la jeune fille qui, disant craindre une attaque de sa part, avait déjà déposé plusieurs mains courantes.

"Il l'a poignardée à plusieurs reprises", a indiqué le parquet, ajoutant que la police avait trouvé dans le téléphone de la victime "des messages (du suspect) menaçant de l'égorger".

Le meurtre est passible de la peine capitale en Egypte.

La prochaine audience a été fixée à mardi, a indiqué à l'AFP Ahmed Hamad, l'avocat de l'accusé, et, fait rare pour une affaire de ce genre, les caméras de télévision ont été autorisées à filmer l'audience de dimanche.


(AFP)

Top Matin

01:00 - 06:00