Menu

La Cour suprême des Etats-Unis révoque le droit à l'avortement

La Cour suprême des Etats-Unis a enterré, ce vendredi, un arrêt qui, depuis près d'un demi-siècle, garantissait le droit des Américaines à avorter mais n'avait jamais été accepté par la droite religieuse.

Cette décision ne rend pas les interruptions de grossesse illégales mais renvoie les Etats-Unis à la situation en vigueur avant l'arrêt emblématique "Roe v. Wade" de 1973, quand chaque Etat était libre de les autoriser ou non.

La Cour suprême a rendu la liberté aux 50 Etats américains d'interdire l'avortement sur leur sol et une moitié devrait s'en saisir à plus ou moins long terme.

Par ailleurs, l'ancien président américain Barack Obama a accusé la Cour suprême d'avoir "attaqué les libertés fondamentales de millions d'Américaines", après cette décision.

"Aujourd'hui, la Cour suprême a non seulement renversé près de 50 ans de précédent historique, elle laisse également au bon vouloir des politiciens et idéologues la décision la plus personnelle qui soit", a déclaré l'ancien président démocrate sur Twitter.


(AFP)