Menu

France : Le président d’Interpol accusé de ''complicité de torture''

La justice française a ouvert fin mars une enquête contre le président émirati d'Interpol, Ahmed Nasser al-Raisi pour "complicité de torture", après la plainte de deux Britanniques, rapporte l'AFP, citant des sources proches du dossier.

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a confirmé à l'AFP avoir confié à un juge d'instruction parisien une enquête, après une plainte avec constitution de partie civile évoquant des "tortures" et "détentions arbitraires" en 2018 et 2019. Celui qui est, également, haut responsable policier émirati, fait déjà l'objet d'une enquête préliminaire du Pnat pour d'autres accusations de tortures.

(AFP)