Menu

France: De la prison ferme contre un ancien ministre

L'ancien secrétaire général de la présidence française sous Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, déjà condamné et emprisonné, a été de nouveau condamné, ce vendredi, à un an de prison dont 8 mois ferme, dans l'affaire dite des sondages de l’Élysée.

Trois des quatre anciens conseillers et collaborateurs de Nicolas Sarkozy, président de 2007 à 2012, qui étaient jugés à ses côtés pour favoritisme ou détournement de fonds publics, ont également été condamnés, dont Patrick Buisson, alors proche conseiller du chef de l'État, condamné à deux ans de prison avec sursis et 150.000 euros d'amende, et l'ex-sondeur Pierre Giacometti (6 mois avec sursis et 70.000 euros d'amende).

Claude Guéant, ex-ministre, devenu avocat et âgé de 77 ans, est écroué depuis plus d'un mois pour son manque d'efforts à régler des amendes et dommages et intérêts auxquels il a été condamné en 2017 dans une affaire de primes en liquide au ministère de l'Intérieur.

Il n'était pas présent vendredi pour la lecture du jugement. Son avocat a indiqué à l'AFP que M. Guéant allait faire appel de sa condamnation avec mandat de dépôt.

(AFP)