Menu

Falsification d'attestations : 116 personnes devant le Pôle judiciaire

Une enquête a été ouverte contre 116 personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire de falsification de documents administratifs au profit d’instituteurs suppléants relevant de la délégation régionale de l’éducation de Sidi Bouzid.

Selon un communiqué, publié mercredi, par le bureau de communication au Tribunal de première instance de Tunis, l’affaire a été transférée au ministère public au Pôle judiciaire, économique et financier.

D’après la même source, le juge d’instruction chargé du dossier a émis des mandats de dépôts contre quatre fonctionnaires à la délégation régionale de l’éducation de Sidi Bouzid.

"La falsification a concerné une fiche attestant l’affectation de la personne concernée au poste d’instituteur suppléant lui permettant d’être classée prioritaire dans le recrutement et ne concerne en aucun cas des diplômes scientifiques ", précise le communiqué.