Menu

Des mesures pour les plus démunis... malgré les difficultés

Sihem Boughdiri Nemsia, ministre des Finances, a déclaré, ce mardi 28 décembre 2021, lors d'une conférence de presse, consacrée à la présentation de la Loi de Finances pour l'exercice 2022, que les recettes fiscales de l'Etat en 2022 augmenteront de 13,9%.

Les dépenses salariales vont grimper de 6,6% pour atteindre les 1228 millions de dinars.
Elle a ajouté que les dépenses consacrées aux subventions s'élèveront à 1235 millions de dinars. Elles couvrent les produits de base, les carburants, le transport et les interventions qui concernent l'investissement et les autres opérations financières.

"L'Etat a consacré aux catégories démunies des aides directes et indirectes -malgré les difficultés- dont, par exemple, le prix de vente des bouteilles de gaz ménager qui n'augmentera pas", a précisé la ministre.