Menu

Imed Alibi, chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres

Le compositeur, musicien et directeur du Festival international de Carthage (FIC), Imed Alibi, vient d'être nommé chevalier de l'ordre des arts et des lettres par le ministère français de la Culture.

Natif de Meknassi, Imed Alibi commence par jouer des percussions (darbouka) avec des groupes de musique orientale classique. En 2001, il arrive en France pour poursuivre des études de traduction.

Il accompagne des groupes de musique orientale, de flamenco et de musique tzigane et il participe à des spectacles de théâtre, et de danse ...Un an plus tard, en 2002, Imed commence à jouer avec "Les Boukakes ", un groupe de fusion entre musiques rock, raï et gnawa . Avec eux il fait une tournée dans une trentaine de pays en Europe, dans le monde arabe , à la Réunion et dans de grands festivals comme le Sziget, Paléo, Sakifo, Le Printemps de Bourges.

Imed Alibi a participé à l'enregistrement des albums "Bledi" et "Marra " des Boukakes en tant qu'auteur et compositeur. Il a également pris part à d'autres albums, dont Banjara de Ziskakan , un groupe de "maloya" fusion de la Réunion.

Il a enregistré sur l'album Radio Babel de Watcha Clan, a aussi composé une musique de film documentaire pour la chaîne Arte réalisé par Rémi Lainé. Il a accompagné d'autres groupes et d'autres artistes comme Watcha Clan, le guitaristede jazz Mamdouh Bahri, le trompettiste Michel Marre , Rona Hartner , le chanteur marocain Hamid Bouchnak , et les chanteuses tunisiennes Ghalia Benali et Emel Mathlouthi en studio et sur scène.

Son premier Album "Safar" est sorti en 2013. Imed Alibi a été le directeur artistiques de la sixième édition des Journées musicales de Carthage en 2019 (JMC).

L'ordre des Arts et des Lettres est une décoration honorifique française qui, gérée par le ministère de la Culture, récompense "les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu'elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde ".


(TAP)