Menu

César 2021: Sami Bouajila sacré meilleur acteur pour 'Un fils'

Sami Bouajila, récompensé vendredi du César du meilleur acteur pour son rôle de père déchiré dans Un fils, réalisé par Mehdi Barsaoui, a réussi à sortir des rôles de « beur » grâce au cinéma d’auteur. « J’ai souvent l’impression que les rôles nous choisissent, plus qu’on les choisit », a déclaré l’acteur en recevant son prix des mains de Fanny Ardant.

Avec une série de rôles d’envergure depuis trente ans, il a gagné la reconnaissance de ses pairs : prix d’interprétation à Cannes pour Indigènes de Rachid Bouchareb (2006), César du meilleur second rôle pour Les témoins d’André Téchiné (2007) et dernièrement une nouvelle distinction comme meilleur acteur dans une sélection de la Mostra de Venise pour Un Fils. « Je ne me suis jamais senti dans la peau du beur de service. Ce sont des rôles qui font partie de moi. J’ai mis vingt ans à me défaire de toute étiquette, ce n’est pas pour en revendiquer une aujourd’hui », confiait-il à l’AFP en 2011 pour la sortie d’Omar m’a tuer. « Je me défends de devenir le porte-parole d’une communauté : je suis d’abord un acteur ».

(Source: Le Figaro)

 

Top Matin.

01:00 - 05:00