Menu

Palmarès de la 33e édition des JCC 2022

La 33ème édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) s'est achevée, ce samedi 5 novembre 2022, par l'annonce des prix officiels du festival.

Le jury présidé par le critique de cinéma et réalisateur, Serge Albert Toubiana, a décidé de remettre le prix Semaine de la Critique de Carthage au film "La vie me va bien", réalisé par le marocain Al Hadi Ulad-Mohand.

Le prix Ciné-Promesse a été accordé au film "Ebonda" de Perrin Sombo (République centrafricaine) avec une mention spéciale à deux films: "Le ballon" réalisé par Ouday Abdelkadhem al Saidi (Irak) et "Edicius" de Amir Haj Salah (Tunisie).

Pour les longs métrages, le Tanit d'or a été remis au film "Les révoltés" de Shivij Amil (Tanzanie).

Le Tanit d'argent est revenu à "Sous les fiques" d'Erige Sehiri (Tunisie).

Le Tanit de bronze a été remis au film "Sharaf" de Samir Nasr (Egypte).

Pour les courts-métrages, le Tanit d'or a été remis au film "Palestine 87" de BilelKhatib (Palestine), le Tanti d'argent à "Bergie" de Dian Weys (Afrique du Sud) et le Tanit de bronze à "Astel" de Sy Ramata Toulaye du Sénégal.

Dans la catégorie longs métrages documentaires, le Tanit d'or a été remis au film "Batata" de la libanaise Noura Kevorkian, celui d'argent à "We students" de Fariala Rafiki (République centrafricaine) et le bronze à "Gardien des mondes" de Leila Chaibi avec une mention spéciale à "Farita" de Rasoanaivo Tovonianiaet "Acess denied" de Heifel Ben Youssef.

Courts métrages documentaires:
Le Tanit d'or est revenu à "Les gens classes" de Firass Mohamed (Syrie)

Le Tanit d'argent à "Tramadol" d'Adoum Moussa, le Tanit de Bronze à "05/01" de Sarah Ben Saoud avec une mention spéciale pour "Edris" de Amir Chenaoui.

Le Prix TV5 Monde a été remis à "la vie d'après" de l'algérien Anis Djaad 

Le prix Lina Ben Mhenni des droits de l'Homme a été remis à "Batata" de Noura Kevirkian du Liban.