Menu

Festival du film arabe de Malmö: Six films tunisiens en compétition

Plusieurs films tunisiens dont six en compétition officielle sont au line-up de la 12ème édition du Festival du film arabe de Malmö (MAFF) qui se tiendra du 4 au 9 mai 2022 dans la ville de Malmö, en Suède.

Streams de Mehdi Hmili (Tunisie, Luxembourg, France) et Une Seconde Vie (A Second Life) de Anis Lassoued (Tunisie) sont sélectionnés dans la compétition des longs métrages de fiction. Le film " Souad " de Ayten Amin, -une coproduction entre l'Egypte, la Tunisie et l'Allemagne-, est également dans la même compétition à laquelle sont retenues 12 fictions.

"Halal Cinema" de Amine Boukhris (Tunisie, Qatar) est sélectionné dans la compétition des longs-métrages documentaires à laquelle sont sélectionnés 8 films.

Last Day of Sun de Kays Mejri, Who Games Last.. de Hassen Marzougui (productions tunisiennes) et Chitana de Amel Guellaty (Tunisie, Qatar, Norvège) sont sélectionnés parmi les 25 films de la compétition des courts-métrages.

Communion de Nejib Belkadhi et I'll Go to Hell de Ismahane Lahmar (productions tunisiennes) sont retenus dans la section Films Worth Watching. On The Fence de Nesrine Lotfy Elzayat (Egypte, Liban, Tunisie, Royaume-Uni) est également parmi les 4 films de cette section non compétitive.

Avec la fin des restrictions sanitaires en lien avec la pandémie de la Covid-19, le MAFF est de retour à la normale. L'édition précédente s'est déroulée en version hybride, essentiellement en ligne via la plateforme de streaming MAFF Play.

La cérémonie d'ouverture verra la projection de "Daughters of Abdulrahman" du Jordanien Zaid Abu Hamdan alors que celle de clôture sera avec "Hamel El Lakab" de l'Egyptien Hisham Fathy.

Au line up de cette édition 2022, une sélection de 56 films (31 longs et 25 courts) qui sont issus de 14 pays arabes et coproduits avec 10 pays occidentaux. Le festival a également annoncé une sélection de films dans les sections Arabian nights (4) et School screenings (2).

Mouhamad Keblawi, fondateur et directeur du MAFF, a annoncé une programmation diversifiée qui propose les nouveaux films arabes les plus distingués. Le Festival du MAFF constitue une fenêtre unique sur la coopération entre les cinéastes arabes et leurs homologues suédois et dans tous les pays nordiques, a-t-il encore dit dans une déclaration publiée sur le site du festival.

Trois projets de films tunisiens ont été récemment sélectionnés à la 8ème édition MAFF Industry Days (MID) prévue du 5 au 8 mai. Dans la section dédiée aux projets en phase de Développement, a été sélectionné le court-métrage "On the Edge" de Sahar Echi. La Tunisienne Ibtissem Labidi et le Suédois Fahad Jabali sont à la production de ce film coproduit entre la Tunisie et l'Islande.

The Color of the Phosphate de Ridha Tlili à la réalisation et à la production (Tunisie) et The Zone de Bilal Athimni à la production et Lassaad Dkhili à la réalisation, figurent dans la section des projets de films de fiction en postproduction. The Zone est une coproduction entre la Tunisie, la France, l'Allemagne et Le Luxembourg.

" La diversité des genres et des contenus des projets sélectionnés est une tradition dont le festival continue d'adopter, engagé à apporter son soutien à l'industrie du film arabe et à jeter les ponts de communication entre les cinémas arabes et leurs homologues des pays nordiques ", avait déclaré le directeur du MAFF.

Le MAFF avait dévoilé une liste de 21 projets représentant 19 pays aux MAFF Industry Days (MID) qui sont organisés, chaque année, en parallèle avec le festival. Ces projets concourront dans quatre sections compétitives dédiées aux projets en phase de développement (courts-métrages, longs-métrages et documentaires) et aux projets en postproduction (fictions et documentaire).

Cette plateforme est composée de trois programmes de financement dédiés aux coproductions arabes et nordiques. Des fonds de développement et de post-production sont alloués pour soutenir les cinéastes arabes et les coproductions cinématographiques communes. MAFF Industry Days représente une plateforme unique dans les pays nordiques et en région arabe qui vise à encourager la coopération, la coproduction et la création d'opportunité de distributions.

Le cinéma tunisien a souvent été présent au MAFF qui se présente comme un pont entre les cultures avec le cinéma comme langage visuel universel, afin de consacrer la diversité de la dimension humaine. Depuis sa création en 2011, cette plateforme pour la promotion du film arabe en Scandinavie continue d'offrir un panorama de l'industrie du film dans la région arabe et maghrébine.

(TAP)