Menu

Le grand poète Noureddine Sammoud s’éteint à 89 ans

Le grand poète de tendance néo-romantique Noureddine Sammoud est décédé, ce mardi, à l’âge de 89 ans.  

Né en 1932 à Kélibia, il a eu son baccalauréat à la mosquée Zitouna, avant de poursuivre son enseignement supérieur à l’université du Caire.

Il a obtenu sa licence es-Lettres à l’Université libanaise en 1959 puis le doctorat d’Etat en 1991.

Noureddine Sammoud a enseigné au secondaire, puis à l’Institut supérieur de théologie Zitouna et à l’Institut supérieur de musique de Tunis.

Il a participé à de nombreux congrès et festivals de poésie en Tunisie et dans de nombreux pays arabes, depuis 1965.

Il avait à son actif plusieurs recueils de poésie dont "Voyage à travers les parfums" (1969), "Arabesques " (2008) "Mustapha Khraïef, tel que je l’avais connu" (2010).

Noureddine Sammoud a, également, reçu de nombreuses distinctions, dont le Prix de l’Université libanaise (1959), le prix du Comité de coordination de Kairouan (1967), le prix du Mérite national (1970), le prix du meilleur hymne national télévisé (1976), le prix du ministère des Affaires culturelles (1982) etc.  

Paix à son âme...