Menu
  Mondial Qatar 2022

Une grande centrale électrique ''verte'' en Tunisie

Le groupe d'investissement américain "Post Scriptum", envisage d’investir en Tunisie à travers l'implantation d'une grande centrale de production électrique, à partir d'énergies renouvelables, solaires, éoliennes et hydrogène vert, a indiqué son premier responsable Mark Crandall, ce lundi, à Tunis.

L’électricité produite sera destinée à subvenir à la demande locale et aussi à l'exportation, a développé le président du groupe, lors d'une rencontre, lundi, à Tunis, avec le ministre de l'Economie et de la Planification Samir Saïd.

"Le groupe se penche actuellement sur la prospection des sites les plus appropriés au sud tunisien pour abriter le projet prévu de centrale léctrique et examine les besoins en ingénierie et en logistique nécessaires", a encore fait valoir le responsable, cité dans un communiqué du ministère de l'Economie.

De son côté, le ministre de l'Economie et de la Planification Samir Saïd a souligné que "l'économie verte et la transition progressive vers les énergies alternatives et propres, en particulier l'énergie solaire et l'hydrogène vert, sont une priorité dans les programmes et politiques de développement du gouvernement tunisien, à l’horizon 2035".

Il a fait état de la disposition de son département et des différentes structures gouvernementales, notamment celles opérant dans le domaine de l'investissement, à assurer l'accompagnement et le soutien nécessaires durant les différentes étapes de réalisation du projet prévu par la firme américaine .

share