Mosaique FM

Mouna Kraïem: La nouvelle Constitution instaure un Etat théocratique

Mouna Kraïem

La constitutionnaliste Mouna Kraïem a considéré, dans une déclaration accordée à Mosaïque FM, ce mercredi 6 juillet, que le projet de Constitution soumis au référendum, marque une rupture avec "la pensée de la transition démocratique" et un retour à la Constitution de 1959 dans "sa version la plus horrible".

Elle a ajouté que ce projet concentre tous les pouvoirs entre les mains du chef de l’Etat qui bénéficie d’une immunité totale, ce qui va à l’encontre de l’idée de la République.

Mouna Kraïem a, par ailleurs, souligné que ce projet de Constitution est dangereux, parce qu’il est taillé sur-mesure pour le président de la République qui devient le pouvoir suprême au sein de l’Etat. "Le contenu du texte instaure une dictature et un Etat théocratique", a-t-elle dit.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte