Mosaique FM

Le SNJT rejette le projet de Constitution

SNJT

Le Syndicat national des journalistes tunisiens a exprimé, dans un communiqué, publié ce mardi, son rejet du projet de Constitution, publié dans le JORT le 30 juin.

Le Syndicat a estimé que ce projet représente une régression en termes de liberté d’expression et de presse, vu qu’il annule le chapitre des instances constitutionnelles dont la Haute autorité indépendante pour la communication audiovisuelle (HAICA), ce qui ouvre la voie à l’ingérence directe du pouvoir exécutif dans le secteur des médias.

Le communiqué indique que le projet de Constitution instaure un "régime présidentialiste", d’autant qu’il n’inclut aucune garantie pour la séparation des pouvoirs et accorde les pleines compétences au président de la République qui aura la possibilité de dissoudre le Parlement et le Conseil national régional et territorial, tout en bénéficiant d’une immunité absolue.

Le SNJT a, également, mis en garde contre "la dangerosité" de ce projet de Constitution qui ne répond pas aux principes de la liberté d’expression et de presse, aux droits et libertés, ainsi qu’à l’indépendance de la magistrature et la séparation des pouvoirs.

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nous utilisons des cookies et d'autres données pour fournir, maintenir et améliorer nos services et publicités. Si vous acceptez, nous personnaliserons le contenu et les annonces que vous voyez. Nous avons également des partenaires qui mesurent l'utilisation de nos services.

J' accepte