Vers la prolongation du congé maternité et paternité

maternité

Malika Bejaoui, directrice des affaires sociales au ministère de la Femme de l’enfant et des personnes âgées, a assuré, ce vendredi que le congé maternité et paternité seront encadrés avec une loi. L’objectif du projet de loi est de lever les disparités entre le secteur public et privé et de prolonger la durée du congé de maternité et de naissance des deux secteurs. 

Ce même projet accordera aussi 15 jours de congés à la femme enceinte avant l’accouchement avec possibilité de prolongation en cas de maladie ou de complication. 

Le projet vise à accorder un congé de trois mois en cas de naissance pour les deux secteurs. Un mois peut être ajouté en cas de naissance de jumeaux ou d’un bébé handicapé. Le décès du bébé permet à la mère de prolonger son congé d’un mois dans le but de dépasser les difficultés psychologies, a expliqué la responsable. 

Les parents peuvent bénéficier aussi grâce à cette loi de quatre mois de congé avec le versement de la moitié ou le quart du salaire. Mais il s’agit d’un congé facultatif.