Ethiopie: trois morts dans des frappes aériennes sur Mekele

Éthiopie

L'Ethiopie a mené lundi des frappes meurtrières sur Mekele, la capitale du Tigré en guerre, selon des sources humanitaires, diplomatiques et médicale, mais le gouvernement fédéral a qualifié de "mensonge total" ces informations.

Ces frappes aériennes, qui ont fait trois morts selon un premier bilan hospitalier, marquent le premier bombardement connu de Mekele depuis le début du conflit il y a presque un an.

Après des mois de tensions croissantes avec les autorités régionales dissidentes, issues du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a envoyé l'armée fédérale au Tigré (Nord) le 4 novembre 2020 pour les en chasser.


(AFP)