Moncef Marzouki réagit au retrait de son passeport diplomatique

Moncef Marzouki

L’ex-président de la République, Moncef Marzouki a indiqué, via son compte Facebook, qu’il n’a pas été surpris par le retrait de son passeport diplomatique par le chef de l’Etat, Kais Saïed et qu'il n'est pas concerné cette décision émise par des "autorités illégitimes "

Il a ajouté qu’il reste mobilisé pour "le retour de la légitimité" et "la fin du coup d’Etat" et qu’il n’a cessé d’appeler "les amis et ennemis de la Tunisie" à ne pas s’ingérer dans les affaires intérieures du pays depuis le 25 juillet dernier.

"C’est ironique d’être accusé de trahison par les partisans d’un homme qui a trahi son serment, qualifié la colonisation de protectorat et appelé les investisseurs à ne pas venir en Tunisie" a-t-il écrit.
 
Il est à rappeler que le président de la République a appelé, à l’occasion d’un conseil ministériel, tenu jeudi 14 octobre,  la ministre de la Justice à ouvrir une enquête sur les récentes déclarations controversées de Moncef Marzouki, évoquant son intention de lui retirer son passeport diplomatique sans le citer nommément.