Joe Biden se décide à frapper les Shebab en Somalie

Frappe américaine

L'armée américaine a mené, ce mardi, une frappe aérienne contre des jihadistes Shebab affiliés à Al-Qaïda, la première depuis la prise de fonctions du président Joe Biden fin janvier, a appris l'AFP auprès du Pentagone.

Le commandement militaire pour l'Afrique (Africom) "a mené aujourd'hui une frappe aérienne dans les environs de Galkayo", à 700 km au nord-est de Mogadiscio, a indiqué à l'AFP, une porte-parole du Pentagone, Cindy King.

La frappe visait les islamistes shebab et le résultat de l'opération est en cours d'évaluation, les combats se poursuivant au sol entre les shebab et les forces gouvernementales, a précisé la porte-parole.

"Les conclusions initiales du commandement sont qu'aucun civil n'a été blessé ou tué par cette frappe", a-t-elle néanmoins ajouté.

C'est la première frappe aérienne menée par l'armée américaine en Somalie depuis le 19 janvier, lorsque l'Africom avait annoncé avoir tué trois jihadistes shebabs dans deux frappes à Jamaame (sud) et Deb Scinnele (nord de Mogadiscio).

(AFP)