L'Algérie rappelle son ambassadeur au Maroc

Algérie, maroc

Alger a décidé, ce dimanche, de rappeler son ambassadeur à Rabat pour "consultations avec effet immédiat", sur fond de nouvelle crise diplomatique entre les deux pays maghrébins occasionnée par le contentieux du Sahara occidental.

Ce rappel fait suite à "la dérive de la représentation diplomatique marocaine à New York qui a distribué une note officielle aux pays membres du mouvement des non-alignés dans laquelle le Maroc +soutient publiquement et explicitement un prétendu droit à l'autodétermination du peuple kabyle+", indique le ministère algérien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Durant une réunion du mouvement des non-alignés les 13 et 14 juillet à New York, l'ambassadeur du Maroc à l'ONU, Omar Hilale, a fait passer une note dans laquelle il estime que "le vaillant peuple kabyle mérite, plus que tout autre, de jouir pleinement de son droit à l'autodétermination".

Une ligne rouge pour Alger qui s'oppose à toute velléité indépendantiste de la Kabylie, région berbérophone du nord-est de l'Algérie.

(AFP)