Confinement total: Précisions du ministère de l'Intérieur

ministère de l'Intérieur

Le ministère de l'Intérieur a indiqué, ce vendredi, que les secteurs qui assurent la continuité des services vitaux et secteurs jugés stratégiques sont exclus des mesures de confinement total et du couvre-feu.

Leur personnel se doit de présenter des autorisations rédigées avec précision et délivrées par les structures et les entreprises concernées.

Les autorisations devraient être limitées aux personnes invitées à assurer la continuité des services et des secteurs vitaux autorisées à fonctionner, ajoute le ministère de l'Intérieur.

Les personnes autorisées à circuler sont celles munies de "laissez-passer" délivrés par les services du ministère de l'Intérieur ainsi que les agents et cadres des services de santé public et privé.

Sont, également, concernées par les autorisations de circulation, les transporteurs et fournisseurs de produits alimentaires et de première nécessité ainsi que les journalistes et le personnel des établissements médiatiques et de presse, ajoute le ministère.

Il les invitent à ce que ces autorisations soient accordées exclusivement aux personnes qui assurent la continuité du travail.

Le ministère de l'Intérieur appelle les citoyens à respecter strictement les mesures de confinement sanitaire et de limiter les sorties, sauf celles jugées primordiales (achat de produits alimentaires, de médicaments, effectuer des analyses médicales).

Le ministère a mis à la disposition des citoyens les numéros des urgences sécuritaires suivants:
197 (Police secours)
193 (Unités de la Garde nationale)
198 (Protection civile)
194 (Unités de la Garde maritime)
En cas d'extrême urgence, appeler la Direction générale des opérations du ministère de l'Intérieur aux numéros suivants: 71 335 000 ou 80 10 11 11 (numéro vert).
La Présidence du gouvernement a annoncé, vendredi, un confinement total en Tunisie à partir du dimanche 9 mai 2021 et jusqu'au dimanche 16 mai 2021.
Elle a, également, instauré un couvre-feu de 19h00 à 05h00 et interdit les déplacements entre les villes (entre les délégations d'un même gouvernorat) sauf exceptions.
Elle a, aussi, décidé d'interdire les rassemblements, les festivités, les cérémonies familiales et les manifestations culturelles et sportives avec fermeture des parcs et espaces de loisirs et divers commerce.

(TAP)