Vaccin AstraZeneca: 10 cas possibles de caillots sanguins aux Pays-Bas

vaccin

Dix cas d'effets secondaires potentiellement liés au vaccin AstraZeneca contre le coronavirus, dans lesquels la formation de caillots sanguins a pu jouer un rôle, ont été signalés aux Pays-Bas, sans lien avéré à ce stade, a déclaré, lundi, un centre néerlandais de surveillance des médicaments.

Le ministère néerlandais de la Santé a annoncé, dimanche, suspendre pour deux semaines l'utilisation du vaccin développé par le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford, après le signalement de cas de caillots sanguins notamment au Danemark et en Norvège.

Le centre Lareb, qui est chargé d'identifier les risques liés à l'utilisation des médicaments aux Pays-Bas, a indiqué lundi avoir "reçu dix signalements sur le vaccin AstraZeneca, dans lesquels la thrombose ou l'embolie peuvent avoir joué un rôle".

Près de 289.000 rendez-vous pour l'administration d'une dose du vaccin AstraZeneca ont dû être annulés en conséquence, a rapporté l'agence de presse néerlandaise ANP.

(AFP)