Actualités National
Agression d'un député: La thèse de l'assassinat politique écartée ? National

Agression du député: Forfait de droit commun?

30 Septembre 2020 13:26

Le ministère de l'Intérieur a révélé mercredi 30 septembre 2020, les dessous de l'affaire de l'agression du député, à Bizerte, avec un outil tranchant au niveau de la tête.

C'est ainsi qu'on a appris que les unités relevant du poste de la sureté nationale de Bizerte, en collaboration avec la direction des affaires criminelles  de la police judiciaire, ont identifié et arrêté un suspect le 29 septembre 2020.

Interrogé, le suspect a reconnu avoir agressé le député en question avec un outil tranchant (couteau), il a également indiqué avoir un complice.

Les deux acolytes auraient consommé de l'alcool puis ont  attaqué la victime dans la vieille ville de Bizerte, sans pour autant connaître son identité, dans le but de le braquer. Il a ajouté que les cris de la victime blessée à la tête les ont fait fuir.

Le deuxième suspect a également été arrêté, et a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il a d'autre part confirmé  ne pas connaître la victime.
Le parquet a donc  autorisé la garde à vue des deux suspects pour agression aggravée avec un outil tranchant.