Actualités Social
Elyes Fakhfakh Social

Fakhfakh annonce une série de mesures au profit de la femme rurale

10 Août 2020 17:21

Le chef du gouvernement chargé de la gestion des affaires courantes, Elyès Fakhfakh, a annoncé une série de mesures au profit de la femme rurale, lors d'une visite qu'il a effectuée, aujourd'hui lundi, au groupement féminin pour le développement dans le secteur agricole à Boujlida (délégation de Aroussa dans le gouvernorat de Siliana).

Au cours de cette visite qui coïncide avec le démarrage des festivités marquant la célébration de la Journée nationale de la femme, Fakhfakh a souligné, dans une allocution prononcée à cette occasion, qu'une parcelle de terrain a été réservée à la construction du siège d'un point de vente des produits agricoles féminins dans le gouvernorat de Siliana moyennant une enveloppe de 168 mille dinars consacrée à l'aménagement et à l'équipement de ce nouvel espace, soulignant que la même démarche sera adoptée pour les autres gouvernorats.

Il a ajouté que la création d'un village agricole dans la délégation de Makthar sera accélérée, ainsi que la publication d'un décret pour réglementer le transport des travailleuses dans le secteur agricole pour éviter les accidents de la route.

 

Il a ajouté que le programme de "la femme seule soutien de famille" sera activé à Siliana, parallèlement à l'exploitation du système "Profits" pour créer des sources de revenu directs aux femmes, agricultrices.

Le chef du gouvernement a mis l'accent sur la nécessité de profiter des grands projets du ministère de l'Agriculture destinés aux structures professionnelles pour créer des sources de revenu pour les femmes. "La femme rurale est l'épine dorsale de la sécurité alimentaire en Tunisie comme on l'a pu le constater durant la période de la pandémie du coronavirus, il faut donc la soutenir", a-t-il dit.
 

Fakhfakh a noté le développement du nombre de structures professionnelles féminines dans l'agriculture et la pêche, passant d'un seul groupement de femmes en 2011 à 121 groupements dans les différents gouvernorats avec 3600 adhérantes.

De son côté, la ministre de la Femme, de la Famille, de l'Enfance et des séniors, Asma Shiri a déclaré à la TAP que les régions du nord-ouest sont encore "des zones marginalisées qui ont besoin d'encouragement, notamment dans le secteur agricole".

Elle a indiqué que les femmes rurales trouvent des difficultés dans la commercialisation et le financement de leurs projets, soulignant que la visite d'aujourd'hui est un hommage aux femmes travaillant dans le secteur agricole dans les différentes régions.

La ministre de la Femme a fait savoir qu'un ensemble de décisions au profit de la femme seront annoncées mercredi 12 août à la suite de la tenue d'un Conseil ministériel.