Legmi et eau polluée derrière la propagation de la fièvre typhoïde

Legmi et eau polluée derrière la propagation de la fièvre typhoïde

Le directeur régional de la santé de Tataouine, Ibrahim Gharghar a affirmé au micro de notre correspondant dans la région que les analyses de l'eau potable ont démontré qu'elle ne contenait pas la bactérie qui cause la fièvre typhoide.

Il a ajouté que l'étude épidémique a prouvé l'existence de trois causes à la propagation de la fièvre typhoïde dans la région: le vin ed palme (legmi), les eaux polluées stagnantes et la consommation des fruits et légumes sans les laver, ajouté à cela le non respect des conditions préventives pour éviter la propagation de la contamination, en raison de la récurrence de la coupure d'eau.
Rappelons que la région a enregistré jusqu'à mercredi 1er juillet 310 cas de différents âges.