Actualités Nationales
Bouderbala : le droit à la défense ne souffre aucune exclusion Nationales

Bouderbala : le droit à la défense ne souffre aucune exclusion

20 Janvier 2020 13:39

Une information est en train de circuler sur les réseaux sociaux affirmant que des avocats ne défendront plus des accusés de braquage, et ce en signe de solidarité avec une de leurs collègues.
Mosaique FM a contacté le bâtonnier des avocats à ce propos, il a déclaré que les concertations à propos de cette décision ne concernaient  pas l'ordre des avocats et ne les engageaient en rien.
 
Le bâtonnier a toutefois dénoncé le braquage dont a été victime l'avocate qui a été menacée par un malfrat avec une arme blanche, avant qu'il ne lui arrache son téléphone et lui a également assène un coup de poing sur l'oeil.

Il a ajouté  que tout accusé a le droit à la défense, quelle que soit la nature de son délit ou crime. Les concertations entre les avocats pour ne plus  défendre les braqueurs n'engagent que leurs auteurs. Ni la profession, ni l'Ordre des avocats ne sont concernés par cette décision.

Bouderbala  a toutefois rappelé que les décisions officielles sont émises par le Conseil de l'Ordre des avocats, à l'issue d'une réunion ou d'une séance plénière.