Actualités People
karim benzema People

Affaire de sextape : La justice valide l'enquête contestée par Benzema

09 Décembre 2019 23:00

L’éventualité d’un procès se rapproche pour Karim Benzema: la Cour de cassation a rejeté lundi son pourvoi dans l’affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena, dans laquelle l’attaquant du Real Madrid est mis en examen depuis 2015.

La star madrilène contestait les méthodes d'enquête employées dans ce dossier qui a brisé sa carrière internationale, les jugeant déloyales: lundi, la plus haute juridiction judiciaire lui a donné tort.

La Cour de cassation a estimé que les agissements d'un policier intervenu sous couverture étaient conformes au droit, mettant ainsi un coup d'arrêt aux divers recours formés notamment par la défense du joueur qui s'est toujours dit innocent.

Cette décision, qui n'est pas susceptible de recours en France, ouvre la voie à un éventuel procès en correctionnelle pour l'attaquant madrilène, ainsi que pour cinq autres personnes mises en examen dans ce dossier ouvert en juin 2015.

A l'époque, le footballeur Mathieu Valbuena, alors coéquipier de Karim Benzema en sélection, porte plainte, s'estimant victime d'une tentative de chantage après avoir reçu un appel l'informant de l'existence d'une sextape dans laquelle il apparaissait.  

Une enquête est ouverte. Un commissaire de la PJ de Versailles se fait passer pendant plusieurs mois pour un négociateur missionné par le joueur. Ce policier n'aura de contacts qu'avec Younes Houass, un homme gravitant alors dans le milieu du football et qui a toujours contesté toute tentative de chantage.

Karim Benzema entre dans le dossier plus tard. En octobre, il évoque l'existence de la vidéo avec Valbuena lors d'un rassemblement de l'équipe de France à Clairefontaine: une simple conversation amicale pour le prévenir selon l'attaquant du Real, une injonction à payer d'après les enquêteurs.

Karim Benzema est peu après mis en examen pour "complicité de tentative de chantage" sur son ancien coéquipier en Bleu, ainsi que pour "participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit". 

Cinq autres personnes, dont son ami d'enfance Karim Zenati et l'ancien footballeur international Djibril Cissé, seront aussi mises en examen.

(afp)