Actualités Mosaique FM
Mosaïque fm Mosaique FM

Les radios avancent... Mosaïque culmine

15 Mai 2019 15:38

Malgré l'attrait des images et des couleurs, qui pré-supposent une hégémonie de la télévision, le Tunisien reste attaché à sa bonne vieille compagne : la radio.

C'est en tout cas ce qui ressort de la dernière enquête d'audience menée par Mediascan  sur le Grand Tunis qui apporte la preuve que cette idylle n'est pas seulement au beau fixe, mais qu'elle est en nette progression.

 Il y est révélé, en effet, que le taux de pénétration globale des radios (entendre écoute) a enregistré un bond de plus de 45%, passant de 27% en mai dernier à 39,7%, le mois courant. La 
pionnière de la TSF (transmission sans fil) a de quoi prendre des couleurs...

 

400.000 auditeurs supplémentaires

Dans ce paysage florissant, Mosaïque FM fait mieux que confirmer son statut de leader, puisqu'elle est passée entre Ramadan 2018 et Ramadan 2019, de 15% à 23,99%. Soit un prodigieux jump représentant 400.000 auditeurs supplémentaires.

Cela lui permet de creuser davantage l'écart par rapport aux 11 autres radios, objet de l'enquête. C'est ainsi qu'elle dépasse de 13,5 points (600.000 auditeurs) la radio coranique Zitouna, classée deuxième. 

L'écart est encore plus criard avec IFM (20 points), classée troisième et deuxième radio généraliste.

Par ailleurs et en plus d'un taux d'affinité par jour de 53,6% et qui atteint 58,6% chez la classe moyenne, Mosaïque connaît des pics qui dépassent parfois même les performances télé. C'est le cas, par exemple, de la matinale "Romdhan enness" qui a culminé avec un record de 1.100 000 auditeurs en écoute simultanée. "Chahiya tayba" ne se situe pas loin avec 800 000 auditeurs, certains jours.

Des chiffres qui viennent couronner la quête d'une information exclusive et crédible, le choix déclaré de "l'innovation conjuguée à la continuité", à travers une grille ramadanesque interactive avec son auditoire, à base d'un mix entre émissions consacrées et d'autres inédites ou à profil différent et où le ludique le partage au distractif.

Mosaïque sent bien le Ramadan.