La CNAM et le Min. des A Sociales rejettent la décision des cliniques

CNAM

Le ministère des Affaires sociales et la CNAM ont considéré que la décision des cliniques privées d’augmenter leurs tarifs de 30% pour les interventions chirurgicales est unilatérale. En plus il s’agit d’une décision qui ne respecte pas les accords, les règles générales et les engagements. 


Ceci touche aussi au cœur des relations basées sur le partenariat responsable. 


Cette mesure touche au principe de la continuité des soins et au droit des affiliés de la caisse, a considéré le ministère et la CNAM.