Bouderbala: Le président a modifié le projet de la Constitution

Brahim Bouderbala

Le bâtonnier des avocats et membre de la Commission nationale consultative pour une nouvelle République, Brahim Bouderbala, a annoncé, ce vendredi, que le texte du projet de la Constitution, publié hier jeudi, au journal officiel, n’est pas la même copie qui a été soumise au président de la République, assurant toutefois qu’il y a plusieurs croisements entre la première mouture et le projet définitif.

Bouderbala a expliqué, dans une déclaration à l’agence TAP, que les croisements étaient au niveau des droits, des libertés, le régime politique, sur l’indépendance de la magistrature et l’identité tunisienne.

Il a noté, dans ce même contexte, que certains termes ont été supprimés de la version finale du projet de la Constitution publiée au JORT. De même, d’autres ont été introduits par la présidence.

Bouderbala a rappelé que la Commission chargée de préparer le projet de la Constitution avait, en tout cas, un rôle consultatif. "La dernière décision revenait au président de la République", a-t-il précisé.