Imed Khemiri: ''Le pouvoir harcèle Ennahdha'' (Vidéos)

Ennahdha

Le porte-parole du Mouvement Ennahdha, Imed Khemiri, a déclaré, ce vendredi 24 juin, lors d'une conférence de presse, que le parti dénonce et condamne toute tentative de ciblage du président de la République et exige la divulgation de l'identité des parties internes et externes, impliquées dans la tentative d'attaque contre Kaïs Saïed.

Il est à noter que le ministère de l'Intérieur a annoncé, ce matin, que le président de la République, Kaïs Saïed, était visé par des plans touchant à son intégrité physique.

D'autre part, Khemiri a mis en garde contre l'exploitation de la sécurité et de la justice dans les conflits politiques, précisant que les institutions de l'Etat doivent demeurer neutres.

Imed Khemiri a, également, indiqué que "le pouvoir harcèle Ennahdha, depuis le 25 juillet" et qu'il n'a trouvé aucun élément impliquant le Mouvement et ses dirigeants dans des affaires de terrorisme ou de corruption.

"Ils nous harcèlent depuis plus d'un an et ils ont été incapables de présenter un vrai dossier condamnant Ennahdha (...) Atteste de ces tentatives, ce qui s'est passé avec Noureddine Bhiri", a-t-il déclaré.