Variole du singe: premier cas aux Émirats

Variole du singe

Les Emirats arabes sont devenus mardi le premier pays du Golfe à annoncer un cas de variole du singe, assurant être "entièrement préparé" à toute éventuelle épidémie de ce virus rare.

La personne contaminée est une femme de 29 ans, arrivée d'Afrique de l'Ouest, selon un communiqué du ministère émirati de la Santé, qui a ajouté qu'elle suivait un traitement médical.

"Nous avons mis en place un processus précis pour les patients soupçonnés" d'être contaminés, a-t-il précisé.

"L'équipe technique pour le contrôle des pandémies a aussi préparé un guide exhaustif pour la surveillance, la détection précoce du virus, la gestion des patients infectés et les mesures de précaution", a-t-il déclaré.

(AFP)